Abonnez vous à la saison 2018-19 avant le 22 mai et recevez un PASS Village de la Contestation d'une valeur de 30€

Que demander de plus ?

Retour sur le site du Poche

Je m'abonne !
x
MENU
Retour à la saison

La saison

FRITLAND

DE ZENEL LACI

Du 23 avril au 18 mai 201920h30

CRÉATION

Fritland ! Le nom claque... Fritland, c’est tout simplement la friterie la plus connue de Bruxelles, n’en déplaise à Antoine et Eugène. Un fleuron du patrimoine national, des frites remarquables. Les meilleures. N° 1 selon Test Achat...

Fritland naît dans les années 70 quand une famille d’immigrés albanais nourrie au rêve américain atterrit… en Belgique en attendant mieux. Les Laci achètent un local derrière la Bourse et y ouvrent leur  commerce illico, et 24h/24. Chacun des six enfants est mis au travail. Sous la férule d’un père autoritaire, Zenel va bosser quatorze heures par jour: frites, cornets, fricandelles, sauce andalouse…

Il en garde encore les stigmates: des cheveux brûlés par la graisse, des varices dues à la station debout, une tendinite à l’épaule à force de soulever les bacs…
Fritland est un succès et la famille en vit bien. L’argent, pourtant, ce n’est pas le truc de Zenel. Lui, ce qu’il aime, c’est la littérature, l’art, rêver, raconter des histoires. Et il en connaît des histoires…, à force de  regarder passer les clients, de se débattre pour sortir de ce foutu destin de fritier albanais, pour trouver sa voie à lui, sa liberté…

L’histoire de Zenel est intime, précieuse. Zenel n’est pas un acteur, monter sur les planches sera un défi pour lui et pour nous. Sa fragilité interrogera notre regard de spectateur: sommes-nous au théâtre pour  juger, ou pour faire, nous aussi, un pas vers l’autre ?

Et puis comme ce poète n’est jamais aussi à l’aise que derrière son comptoir, nous ferons revivre Fritland, au Poche, comme une belle utopie, un pays où nous pourrions déguster des frites cuisinées par cet  enfant d’immigré, qui raconte sa vie comme personne.

PosterTest

Mise en scène Denis Laujol / Avec Zenel Laci / Scénographie Olivier Wiame / Lumières Xavier Lauwers

Une coproduction Théâtre de Poche, Fritland et Ad Hominem.