Calendrier Les spectacles Réserver
|||

ABONNEZ-VOUS AVANT LE 30 JUIN

Avec ma femme, on regarde le 20 heures de France 2. On surkiffe Anne-Sophie Lapix qui le présente.

Comme les sujets relayés par le journal télévisé sont rarement réjouissants, on a inventé un jeu pour ne pas sombrer dans la névrose totale. On parie sur le caractère du reportage suivant. Espoir ou désespoir, c’est selon, que nous criions avant le début du sujet.

Et on aligne sans fin les désespoirs qui finissent par former des chapes de plomb sur nos carcasses…

Au Poche, nous sommes convaincus que les projets artistiques, les solidarités, la vie en compagnie, l’acte de résilience joyeuse systématiquement posé par ceux qui témoignent sur notre plateau… sont autant de moment d’espoir, d’évasion, d’émotion et parfois de gros rires. 

Et ce même si, dans le cadre de notre programmation, nous traversons bien l’état de nos sociétés.

Ainsi la saison du Poche rassemble une population bigarrée de Syriens, Erythréens, Palestiniens, Algériens, Italiens, Russes, Anglo-Saxons, Français, Belges… A lui seul, ce melting-pot, cette ouverture à la rencontre, sont bien de vraies sources de joie que nous vous proposons. Et mieux, le temps d’une rencontre un soir, ils ouvrent la possibilité d’une espérance, même infime.

En ne tombant pas dans la caricature du Pangloss voltairien qui prônait que tout allait bien dans le meilleur des mondes possibles, nous devons raisonnablement proposer un peu d’optimisme comme carburant à nos vies.

Ah, Rendre heureux un soir. Même juste un soir.

Avec votre plaisir, moi aussi, je fais ma journée. Dans la salle, je guette les émotions, les rires, j’appréhende l’absence de réactions.
Le Poche est un petit monde à lui tout seul, rassemblant, outre les cultures du monde, toutes les tranches d’âge -adolescents, seniors, quarantenaires, jeunes adultes-, les bien élevés, les mal éduqués, les fous et les sages, les gens d’ici ou d’ailleurs...

Feu Roland Mahauden, mon prédécesseur, m’a laissé ceci pour héritage « au Poche le jean doit côtoyer le vison ». Certes, le vison n’est plus tendance mais le brassage des genres, des cultures et des générations au Poche -aujourd’hui plus que jamais- ne lui aurait pas déplu.

Olivier Blin, directeur

 

Découvrez la saison 2022-2023 par ici

Plus d'infos sur les abonnements 2022-2023 ici

Téléchargez le programme 2022-2023 au format PDF ici

Newsletter